Tourisme à Limoges

Limoges est située au centre de la France,  dans le département de la Haute-Vienne dont elle est le chef lieu de région.
Classée « ville d’art et d’histoire » en 2008, ses vestiges remontent à plus de 2000 ans. Limoges, ville née autour de son château et de sa cathédrale, possède un patrimoine témoin de toutes les époques : cathédrale gothique, palais classique, quartiers à colombages, manufactures de porcelaine du XIXième siècle, gare Art-déco, laissez-vous surprendre par ses mille visages et découvrez une nature préservée, des villages pittoresques et une gastronomie de terroir qui prend racine au coeur d’une cuisine paysanne , simple et authentique.

Limoges se déclare aussi capitale des Arts et du Feu du fait de sa réputation dans l’art de l’émail, de la porcelaine et du vitrail.

Limoges décline également ses talents dans l’art du cuir. WESTON fabrique ses chaussures à Limoges et SAINT JUNIEN (30 km) est toujours la capitale du gant de peau. De nombreuses marques de haute couture comme HERMES, DIOR, ST LAURENT, font fabriquer leurs gants de cuir par les gantiers de SAINT JUNIEN.

Cathédrale Saint Étienne

Du moyen-âge la ville a gardé la Cathédrale St Etienne que l’on peut visiter de nos jours. Sa construction a débuté en 1273, elle est de style gothique avec un clocher/porche mi-roman, mi-gothique et un un jubé de style renaissance.
Elle est ouverte aux visiteurs tous les jours:
Du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30 et le dimanche de 14h30 à 18h30.
Au moyen-âge la ville tient son développement à celui des divers couvents et séminaires avec l’installation des Bénédictins, des Carmes, des Récollets…

Au XVIIIème siècle c’est une ville qui se modernise, remparts arasés construction de grands axes et de nombreux hôtels particuliers mais surtout développement des premières manufactures, textiles, puis faïence et porcelaine. Avant la révolution Limoges a pris le virage de la modernité.

La porcelaine de Limoges

L’industrie porcelainière voit le jour entre 1765 et 1770 grâce à la découverte du kaolin à proximité de Limoges, matériau indispensable à la production de cette céramique dure et translucide.
A ne pas manquer à Limoges sur la porcelaine:
- L’ancien four à porcelaine des Casseaux
- Le musée Bernardaud
- Le musée national Adrien Dubouché

Au XIXème siècle limoges rayonne à l’international grâce à la porcelaine. Elle fait vivre toute une ville et de nombreuses constructions voient le jour à cette époque:
Le Pont-Neuf en 1832
En 1875, c’est le viaduc de la ligne Paris-Toulouse
Le pont de la Révolution voit le jour en 1885
L’Hôtel de ville, quant à lui, est ouvert en 1883

Du fait de son industrie précoce, la ville va devenir un lieu de contestations pour les ouvriers de la porcelaine.
En 1895 y naît la première confédération ouvrière, la Confédération générale du travail (CGT).
A voir aussi sur Limoges la gare des Bénédictins, rénovée en 1929, elle garde l’esprit XXme siècle.

De nombreux musées

La ville de Limoges est riche de son passé et il fait bon flâner dans le quartier de la cCité, de la Boucherie où vous trouverez la Maison de la boucherie (éco-musée).
De nombreux musées feront la joie des touristes:

- Le musée municipal de l’Evêché,
- La maison de l’émail,
- Le musée des beaux arts,
- Le musée des distilleries Limougeaudes,
- Le musée de la Résistance,

- La cité des Métiers et des Arts.

Une terre d’élevage et de gastronomie

Le limousin est une terre d’élevage et la gastronomie est riche de ses produits labélisés :
- La viande bovine limousine,
- L’agneau Baronet,
- Le porc cul noir.
Venez découvrir ses plaisirs dans les nombreux restaurants de Limoges.